Stèle funéraire de Khonsou

Datation : Nouvel Empire (?)
Matériau : Calcaire
Dimensions : H. 52,3 cm; l. 31 cm; ép. 7,5 cm
Historique : Collection Sallier. Achat, 1833.
Conservation : Avignon, Musée Calvet (Musée lapidaire), inv. A3.
Photographie : Corinne Smeesters, juin 2008


Cette stèle cintrée a conservé une partie de sa polychromie. Le cintre est orné de deux yeux prophylactiques de part et d'autre d'un signe chen.

Suivent les six lignes d'une formule d'offrande :

"Offrande funéraire à Osiris-Khentymentyou, le grand dieu seigneur d'Abydos, Ophoïs seigneur de la nécropole, (afin) qu'il donne des offrandes alimentaires (consistant) en pain, bière, viande de boeuf et de volaille, des vêtements, des vases d'albâtre, toute bonne chose dont un dieu vit, la glorification dans le ciel et la puissance sur la terre, (la possibilité) de sortir au jour pour le ka du iry-nekhen-zab Khonsou, défunt, né de la maîtresse de maison Nehet et engendré par le chef des Trente (notables) du Sud, Neb-Soumenou, défunt".

Le propriétaire de la stèle est représenté debout, les bras le long du corps, vêtu d'un pagne court et d'un long manteau. Les signes devant lui se traduisent par "Adorer le dieu quatre fois", probablement en direction des quatre points cardinaux.

Il fait face au dieu Min-Hor-Nakht, debout devant une chapelle, sur le signe de Maât.

Entre Khonsou et le dieu se trouvent deux lignes de texte :

Donner des adorations à Min-Hor-Nakht lors de toutes ses belles fêtes par le iry-nekhen-zab, Khonsou, défunt, possesseur de dignité.

Le titre du défunt, iry-nekhen-zab, est une fonction administrative qui, à ce jour, est encore obscure pour nous.

Bibliographie :

- Catalogue sous la direction de Marie-Pierre Foissy-Aufrère, Égypte & Provence. Avignon, Fondation du Museum Calvet, 1985, pp 26-27.






Fermer la fenêtre