Le Musée des Beaux-Arts de Lyon

: 130 photographies


Présentation

Le décret consulaire du 1er septembre 1801 instituant en province quinze musées de peinture à visée pédagogique est l'acte fondateur du musée des Beaux-Arts de Lyon qui s'installe dans une partie du bâtiment de l'ancienne abbaye bénédictine des Dames de Saint-Pierre.

Le musée des Beaux-Arts de Lyon compte aujourd’hui parmi les musées français et européens de renom grâce à la richesse de ses collections et le rayonnement de ses expositions. Il nourrit également des projets de partenariats avec les plus grands musées du monde.

Plus de 8000 antiquités, 3000 objets d’art, 40000 monnaies et médailles, 2500 peintures, 8000 œuvres sur papier et 1300 sculptures y sont conservés, étudiés, et pour une grande part, présentés au public.

Chaque année, des expositions temporaires, d’ambition internationale, offrent aux visiteurs le plaisir de découvrir des sujets variés, de l’Antiquité à l’art moderne.

La collection égyptienne


Le premier conservateur, l'archéologue François Artaud (1797-1838) témoigne d'un intérêt tout particulier pour l'Antiquité.
Il mène une fructueuse politique d'achats et se fait remettre les antiquités et médailles conservées dans l'ancien cabinet des Jésuites de la Trinité.

Le musée s'enrichit également de dons comme ceux de Drovetti, consul de France à Alexandrie.

Le fonds égyptien prend une telle importance que Jean-François Champollion vient l'étudier à plusieurs reprises dans les années 1820.

Durant le XIXe siècle, les différents conservateurs s'emploient à augmenter les collections avec une prédilection pour les pièces antiques.

En 1939, l'Institut d'Archéologie Orientale du Caire offre deux portes monumentales issues du temple de Médamoud.

En 1973, les collections gréco-romaines sont transférées vers le nouveau musée de Fourvière. Elles sont partiellement remplacées par des centaines d'objets de l'ancienne galerie égyptienne du musée Guimet de Lyon, notamment ceux mis au jour en 1910 et 1911 par Adolphe Reinach sur le site de Coptos.
La collection est complétée par la mise en dépôt de 350 objets de l'Institut d'Égyptologie Victor Loret.

Aujourd'hui, l'Égypte occupe neuf des seize salles totalement rénovées consacrées à l'art antique.

Visite guidée

Cliquez sur l'image pour commencer la visite

Pour en savoir plus...

Le site du Musée des Beaux-Arts de Lyon

Geneviève GALLIANO, Les Antiquités. Guide des Collections. Musée des Beaux-Arts de Lyon & Réunion des musées nationaux. Paris, 1997.


Corinne Smeesters, juin 2008

 


Visite illustrée du musée

Imprimer la page Moteur de recherche Site : mode d'emploi Pour m'écrire Retour à la page d'accueil Retour à la page précédente