Les tribulations magiques de Setni-Khaemouas
et de son fils Sa-Ousir

Ce conte tourne autour de la personnalité du prince Khaemouaset, quatrième fils de Ramsès II et grand prêtre de Ptah à Memphis. Sa réputation de sagesse et de science avait fait de lui, dans l'esprit populaire, un grand magicien.
Il s'agit de trois histoires conservées sur des papyri datant de l'époque ptolémaïque. Le premier conte se trouve sur un papyrus du musée du Caire. Les deux autres sont au British Museum.

Première histoire : La quête du Grand livre de Magie.

Le conte évoque la difficile quête menée par Setni-Khaemouas pour retrouver le livre de magie rédigé par le dieu Thot. Il s'agit du thème universel de la recherche de la connaissance et des secrets divins contre l'avis des dieux.

Setni-Khaemouas pénètre dans la tombe de Na-nefer-ka-Ptah où il trouve le livre de Thot. Alors qu'il est sur le point de s'en saisir, le ka du propriétaire de la tombe, accompagné de son épouse et de son fils, s'interpose car tous ont perdu la vie dans la quête de ce livre.
Malgré les mises en garde, Setni s'empare du précieux livre, s'enfuit et refuse de le restituer.
Il tombe ensuite sous le charme de Taboubou, fille d'un prêtre de la déesse Bastet, qui le force à lui remettre tous ses biens et à tuer ses enfants.
Or cette abomination n'était que magie dans le but de convaincre Setni de restituer le manuscrit. Setni finit par remettre le livre dans la tombe de Na-nefer-ka-Ptah et sera pardonné.

Deuxième histoire : une descente aux enfers

Le fils de Setni-Khaemouas, Sa-Ousir, entraîne son père dans le monde de l'Au-delà où ils assistent au jugement d'Osiris et découvrent le sort des défunts qui est fonction des actions qu'ils ont accomplies sur terre.

"Connais ceci en ton coeur, mon père Setni : Celui qui est bon sur la terre, on sera bon pour lui dans le monde de l'au-delà; mais celui qui est méchant sur la terre, alors on sera pour lui éternellement méchant. Ainsi est-il établi et cela durera pour le temps infini."

Troisième histoire : La guerre des sorciers

Un sorcier nubien met le pharaon au défi de lire la lettre qu'il lui apporte sans l'ouvrir. Sa-Ousir parvient à en déchiffrer le contenu. Il s'agit du récit de l'affrontement, à la Cour du roi, du même sorcier nubien et d'un magicien égyptien. Suit un nouveau duel entre les deux magiciens où le Bien finit par l'emporter.



Fermer la fenêtre Imprimez la page Retour à la page précédente